Il y a quelques temps sur Instagram je vous parlais de mon imminente recherche de bêta lecteurs pour mon roman fantasy Les Quatre Mondes lorsque la relecture sera achevée. Et nous avions eu des discussions intéressantes autour des bêta lecteurs mais aussi des alpha !

J’ai décidé de vous écrire un petit topo pour bien distinguer ces deux catégories de lecteurs. Comme ça, vous saurez si ça peut être intéressant pour vous de tester votre texte de cette manière.

alpha-bêta-lecteurs

Qu’est-ce que des bêta lecteurs ?

Un bêta lecteur est une personne à qui vous confiez votre manuscrit déjà corrigé par vos soins une première fois (en général) et qui va le lire avant votre public. On parle de bêta lorsque c’est une phase “avant le projet final”.

🎙 Ecouter aussi > PODCAST : Entamer sereinement sa réécriture

Ici puisqu’il s’agit de votre texte, les bêta lecteur sont là pour lire et vous donner ensuite des pistes d’amélioration et/ou de réflexion autour du livre. Le but est de “tester” votre texte sur un public cible afin d’éviter les plus gros écueils et de le corriger dans son ensemble afin qu’il soit le plus réussi possible à sa sortie !

Les bêta lecteurs sont très utilisés, notamment chez les auteurs auto-édités qui souhaitent avoir des premiers retours sur leur texte avant de lui faire faire le grand saut sur telle ou telle plateforme d’achat et de lui assigner un numéro ISBN… For life ! 😁

🖋 Lire aussi > Lutter contre le perfectionnisme mal placé

Qu’attendre des bêta lecteurs ?

Je pense qu’il faut être assez exigeant avec des bêta lecteurs. Ne demandez pas à votre mère de bêta lire votre roman, elle est trop proche de vous émotionnellement et sentimentalement parler. Voici quelques critères que je pense indispensables utiles (😬) de rassembler pour une bêta lecture optimisée :

  • Des bêta lecteurs que vous savez sérieux mais que vous ne connaissez pas très bien, pour ne pas que leur ‘jugement’ soit biaisé.
  • Des consignes strictes et donc un brief clair pour eux : que voulez-vous qu’ils identifient ? (Incohérences, mauvaise syntaxe, besoin de creuser une intrigue, un personnage ?…)
  • Une marche à suivre planifiée dans le temps, pour ne pas qu’ils lisent votre roman sur 1 an… Vous avez besoin d’avancer ! Donc il faut planifier des check-point avec eux très régulièrement.

Qu’est-ce qu’un alpha lecteur ?

Si les bêta lecteurs lisent le manuscrit une fois qu’il est terminé et peaufiné, ce n’est pas le cas des alpha lecteurs. Eux sont là depuis le début, ce sont des personnes en qui vous avez une extrême confiance (j’insiste vraiment là-dessus je pense que c’est obligatoire) et qui vous pouvoir suivre la création du manuscrit de l’étape 0 à l’étape FIN.

Comme les bêta lecteurs, ils sont là pour aider à créer le meilleur roman possible… Seulement leur rôle est différent. En effet, ils ne sont pas dans la même posture. Ils ne sont pas là pour apporter une “correction” mais plutôt un “avis” qui vous aide à rester sur le droit chemin.

Pour moi l’alpha lecteur doit être un peu le prolongement de votre carnet d’écriture, ou de l’application Notes de votre téléphone, m’voyez ?
Il ne doit pas écrire le livre à votre place, mais il peut vous donner un retour, vous pouvez brainstormer vos idées à cette personne et contrairement à votre carnet, vous aurez une réponse.

[Si votre carnet vous réponds, merci de vous inquiéter assez rapidement… 😬]

Qu’attendre des alpha lecteurs ?

Les alpha lecteurs ne doivent pas être 10 par projet, je pense qu’il est important d’en avoir un, voire deux au grand maximum… Après c’est compliqué de jongler avec les avis de tout le monde, surtout qu’ils ne sont pas là pour vous faire dévier de votre chemin de base.

Si vous choisissez de partager l’avancée de votre manuscrit avec un alpha lecteur, voici ce que vous pouvez en attendre :

  • Des conseils vis à vis de l’intrigue (trop complexe ? trop simple ? pas assez riche ? manque de rebondissements ?…)
  • Des réflexions communes sur vos questionnements durant l’écriture
  • Des propositions et des idées quant à l’intrigue, les personnages etc. (“tiens tu pourrais peut-être accentuer tel trait de ce personnage car ce que tu veux en dire n’est pas flagrant…”)
  • Des envies de lecteur pure sur des passages du livre (“là j’aimerais tellement en savoir plus sur ce lieu !”)

Début septembre je lance les inscriptions pour les abonnements de mentorat que je vais proposer… Donc si vous prenez un abonnement, je serai forcément votre alpha lecteur, puisque je suivrai (avec bonheur) la création du projet sur lequel vous avez décidé de travailler ! 😉

2 commentaires

  1. Coucou ! J’avais déjà dû répondre sur ton insta sur ce sujet, mais je sais que sans mes copines d’écriture (aka mes alpha lectrices), je n’aurais pas autant de motivation pour écrire et continuer mes histoires. Elles m’inspirent au quotidien et on s’entraide beaucoup toutes les trois, pour l’écriture mais aussi dans notre vie quotidienne (Conversations de groupe Messenger 😉 ) ! Sinon, je fais appel à des BL depuis déjà pas mal de temps et c’est toujours super enrichissant ! Merci pour cet article super intéressant !

    1. C’est le TOP d’avoir un petit groupe pour s’entraider ! J’en ai pour l’écriture mais aussi dans mon travail en tant que freelance et ça m’aide énormément aussi à avancer et à rester motivée 💛
      Les bêta-lecteurs sont un peu le test ultime du texte haha, même si je les vois surtout comme une collaboration et non comme des correcteurs… Souvent on attend trop (tout) d’eux… C’est dommage.

Un petit mot ?

%d blogueurs aiment cette page :